Rss

  • google

Le baiser

Le bisous, voici un instant magique et essentiel; premier instant d’une relation intime, le prémice de la fusion des deux corps.

Lart du baiser sexualite noms des differents baisers baiser indien? lart du baiser intime histoire footjob erotique actualityx actualité sexy actualité adulte
Marque d’affection, le baiser est également très intense dans les échanges amoureux, notamment lors des préliminaires.

L’art d’embrasser

Cette étreinte n’est pas anodine ni aisée. Ce n’est pas pour rien que dans le kamasutra (receuil sacré indien sur les règles de l’existence des Hommes par rapport à l’amour, la jouissance et le plaisir sensuel) un chapitre entier est consacré à l’art du baiser.
Evidemment, aucunes règles établies ne peut diriger notre manière d’embrasser, il faut y mettre du coeur, de la passion, entrer en totale harmonie l’un avec l’autre.

Les différents types de baiser

Plusieurs sortes d’embrassade peuvent être dénombrées, mais sans tenter de constituer un catalogue exhaustif, citons simplement les principaux baisers.
Le baiser régulier ou nominal: caresses délicates et sensuelles lèvres contre lèvres, qui sont au choix fermées ou entrouvertes se refermant alors doucement sur une des lèvres du partenaire.
Le baiser prolongé: série de petits bisous sur les lèvres, des petits bécos pour se picorer mutuellement!
Le french kiss: baiser se prolongeant dans l’entrelacement des langues. Doucement dans un baiser régulier, têtes penchées, les lèvres s’ouvrent et les langues se recontrent naturellement. La rencontre sensuelle des deux langues se transforme alors en une danse douce et humide, des mouvements langoureux comencent alors rendant le baiser plus qu’agréable.
Le baiser touchant ou mouillé: caresse de la langue des lèvres, dents ou langue de son/sa partenaire.

Tous ces baisers peuvent être pratiqués avec des variantes : droit (de face), penché, tourné (le visage de l’autre est tourné avec les mains).

L’intensité du baiser peut s’amplifier en fermant les yeux, mettant ses mains dans celles de son amant…
Mais dans tous les cas, pour réussir l’embrassement il faut miser sur l’harmonie sensuelle entre les deux partenaires, qui accordent leur rythme, et le sentiment mis dans le baiser, sans conviction ou sans envie le baiser sera fade, quelque soit la technique choisie!

Quelques règles

C’est élémentaire comme précision, mais mieux vaux le préciser inutilement que pas du tout:
Un baiser ne peux être captivant sans une haleine fraîche.
Soyez attentif à votre hygiène bucco-dentaire, éventuellement faite usage de chewing-gum mais surtout soyez sûr dela fraicheur de votre haleine !
Inutile de se presser, jouez avec le temps avec son impatience pour approcher de sa bouche, caresser ses lèvres avec les votre avant d’y introduire votre langue.
Pas de fouilles buccales! Et oui ne forcez pas la dose sur l’agitation de votre langue, ni sur son introduction inutile de prendre le risque de l’asphyxier.
Restez cool, pas d’affolement et ainsi progressivement doucement les corps se rapprochent dans un élan fusionnel.
Prenez soin de vos lèvres, la douceur de leur contact rendra le baiser encore plus suave, les soins hydratants peuvent vous y aider.
Vous voici maintenant opérationnel et détendu pour partager un baiser avec votre partenaire, et n’oubliez pas la complicité de l’instant car comme le précise les textes du kamasutra: “ Toute chose, quelle qu’elle soit, que l’un des amants fait à l’autre, celui-ci doit la lui rendre; c’est-à-dire, si la femme baise l’homme, l’homme doit la baiser en retour ; si elle le frappe, il doit de même la frapper en retour. ”

Et gardez en tête que le baiser est très souvent le premier des préliminaire, bien embrasser c’est s’assurer l’accès sous les draps du partenaire…